Heidi Voet

Titre

White Dwarfs and Supergiants

Année

2021

Emplacement

Dunes à la fin de Goede Aardelaan
8670 Koksijde

White Dwarfs and Supergiants

Quelle position occupons-nous dans notre environnement culturel, historique et cosmique ? Cette question constitue le fil rouge de l'œuvre de Heidi Voet. Dans de gigantesques installations et performances ludiques, cette dernière place des objets du quotidien dans un tout nouveau rapport entre eux. C'est notamment le cas dans White Dwarfs and Supergiants. Au cœur des dunes de Coxyde, elle a réparti de nombreux moulages colorés de balles en béton. Lorsqu'on s'en approche, on voit que ces ballons de plage et balles de golf ou de beach-volley se différencient par l'empreinte de leurs coutures, leurs textures et leurs matériaux. Chacune de ces balles peut ainsi être symboliquement associée à un groupe social donné de notre société: de l'homme d'affaires qui joue au golf aux enfants jouant sur la plage.

Mais si vous prenez du recul pour admirer cette œuvre dans son intégralité, vous y reconnaîtrez aussi une autre constellation. L'artiste a en effet calculé la position des étoiles au-dessus de Coxyde à l'heure de fermeture du dernier jour de Beaufort et a fait correspondre l'emplacement des balles à la position de cette constellation. Chaque balle se révèle donc être une étoile. Le titre White Dwarfs and Supergiants fait également référence à l'évolution de l'existence de deux types d'étoiles. La 'White Dwarf' (naine blanche) est une vieille étoile, de très petite taille et de forte densité, qui se trouve en fin de vie et s'éteint lentement. La jeune 'Supergiant' (supergéante) est quant à elle l'étoile la plus lumineuse, mais se consume le plus vite au cours de sa courte vie. Le visiteur entre en contact avec ses propres limites, proportionnellement à l'échelle infinie et la dimension temporelle de la galaxie. Restes fossilisés d'une culture contemporaine, ces balles de béton nous confrontent aux limites des constructions sociétales et renvoient à la place de l'homme dans un grand écosystème symbiotique.

Emplacement

Dunes à la fin de Goede Aardelaan
8670 Koksijde
Koksijde

BE, °1978

Heidi Voet vit et travaille à Taipei et à Bruxelles. Influencée par son expérience transculturelle, elle manipule et copie des objets quotidiens issus de la culture populaire afin d'explorer la propagation des héritages culturels et des systèmes de valeurs et la répartition du temps. Par le biais d'une approche humoristique et ludique, Heidi Voet construit des images superposées qui dévoilent les caractéristiques de la culture matérielle contemporaine, tout en déstabilisant les systèmes de pouvoir fixes qui y sont ancrés.

Avec un sens de l'humour, Heidi Voet combine des éléments de la culture populaire et de la vie quotidienne avec des éléments du monde de l'art, de l'histoire et de différentes cultures. Expositions (sélection) : 2020 Project Fulfill Art Space, Taipei (solo) ; 2018 Sint-Lukas Gallery, Bruxelles (solo) ; PLAY Kortrijk 2018 2016 Biennale de Shanghai ; ; 2014 exposition personnelle MCM, Shanghai.

Cette œuvre d'art a été réalisée grâce au soutien de BeTom-Design et Aeros.