Jimmie Durham

Titre

Thinking of You

Année

2008

Emplacement

Rond-point à De Smet de Naeyerlaan 30
8420 De Haan

Thinking of You

En 2005, la cellule artistique du Vlaamse Bouwmeester a demandé à huit plasticiens belges et étrangers de faire une proposition d'œuvre d'art destinée à agrémenter un rond-point en Flandre. 

Par le biais de ce projet, les conseillers artistiques Piet Coessens et Ulrike Lindmayr ont voulu lancer une discussion à propos de l'art sur les ronds-points, un phénomène qui a souvent été qualifié de remplissage problématique de l'espace public ces dernières décennies. Jimmie Durham était l'un de ces artistes. Cette installation est donc la réalisation de sa proposition, quatorze ans après la publication de l'étude. Sur un arbre dénudé et ressemblant à un réverbère avec deux branches mortes, un vautour scrute l'horizon. Impassible, le rapace observe la circulation tout autour de lui.

Dans ses considérations sur l'art dans l'espace public qui accompagnent sa proposition, Jimmie Durham renvoie à la Colonne de la Victoire de Berlin comme exemple bien connu d'art sur un rond-point, monument nationaliste qui fut érigé après une victoire militaire prussienne à la fin du XIXe siècle. L'artiste signale que les monuments publics de ce type prêchent l'exclusion plutôt que l'inclusion. Il constate que le terme d' 'art public' est trompeur, car il donne l'impression que le public est impliqué dans la mission, alors que ce dernier n'est presque jamais consulté au préalable.

'Mon travail peut être perçu comme interventionniste car il s'oppose aux deux bases fondamentales de la tradition européenne : la croyance et l'architecture. Mon œuvre va à contre-courant du lien qu'entretient l'art avec l'architecture, la statue, la monumentalité. Je veux que ce soit une invitation à enquêter, et non pas une œuvre impressionnante ni crédible', explique l'artiste.

Emplacement

Rond-point à De Smet de Naeyerlaan 30
8420 De Haan
De Haan

USA, °1940

En tant que sculpteur, Durham combine souvent des objets trouvés et des matériaux naturels et ajoute du texte pour exposer les attitudes et les préjugés occidentaux cachés dans le langage, les objets et les institutions. Durham se définit comme un "interventionniste" et analyse souvent la société de manière critique, mais avec un humour caractéristique. Expositions (sélection) : 2018 Remai Modern, Saskatoon (solo) ; 2018 Whitney Museum of American Art, New York (solo) ; 2017 Hammer Museum, Los Angeles (solo) ; 2017 Walker Art Center, Minneapolis (solo) ; 2015 M HKA, Anvers (solo). En 2019, Durham a reçu le Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière à la Biennale de Venise.